Laetitia Raginel, du Groupe Nutriset, sera le mentor de Citizens pendant un an !

Mis à jour : juil. 6

Grâce à Katapult, l'incubateur normand des entreprises socialement innovantes, Citizens sera accompagné par Laetitia Raginel pendant un an. Portrait.


Bonjour Laetitia, d'abord une petite présentation de ton parcours ?


Mon parcours a été très riche, j’ai toujours eu la chance d’avoir des activités en lien avec mes passions et mes valeurs, un moteur indéniable ! Après une école de commerce à Lille et une dernière année d’études à Londres, je suis restée 10 ans en Grande-Bretagne où j’ai travaillé avec des éditeurs de livres pour enfants. J’ai eu la joie de découvrir de talentueux auteurs et l’opportunité de sillonner le globe.


Mais après un temps, j’ai eu besoin de mettre plus de sens dans mon activité professionnelle et j'ai alors rejoint l’association Entrepreneurs du Monde, où j’ai développé des initiatives de microfinance sociale et d’entrepreneuriat social au Bénin, Burkina Faso, Ghana et Togo. Puis un concours de circonstances professionnelles et personnelles m’a ramené en Normandie, où j’étais née et je travaille désormais pour le Groupe Nutriset, qui fabrique des produits destinés au traitement et à la prévention de la malnutrition. Je coordonne un incubateur de projets d’intrapreneuriat, La Calebasse.


Pourquoi es-tu engagée personnellement en tant que mentor avec l'incubateur Katapult ?


Ma première motivation a été de créer du lien avec un autre incubateur de la région et de nous inscrire dans cet écosystème. Et je savais qu’à titre personnel, j’aurais plaisir à accompagner des porteurs de projet engagés dans l’entrepreneuriat social. J’ai essuyé quelques plâtres dans mes différentes fonctions, ce peut être l’occasion de partager ces expériences avec des personnes qui démarrent l’aventure entrepreneuriale.


J’aime cette idée de transmission, mais le mentorat n’est jamais répétitif puisqu’il s’agit avant tout d’écouter et de conseiller. Dans les moments difficiles, on peut aider la personne à affiner ses choix et quand tout roule, la challenger utilement pour l’amener à aller encore plus loin dans ses ambitions.


Pourquoi as-tu choisi d'accompagner le projet Citizens ?


Je trouve ce projet génial à la fois pour les associations qui ont besoin de compétences professionnelles et font face à de vrais défis pour se structurer et répondre au mieux aux besoins de leurs bénéficiaires et pour les entreprises dont les salariés cherchent à être utiles, mais qui ne savent pas toujours quoi leur proposer. Le mécénat de compétences est une façon de mettre son savoir-faire au service de la communauté.


Face aux défis que nous avons tous à relever, la solidarité va être de mise plus que jamais et je suis convaincue que cette solidarité sera avant tout locale. Des projets comme Citizens permettent de la mettre en œuvre et de la décupler de façon concrète sur un territoire. Ce projet va permettre de créer des liens forts entre des associations et des entreprises locales, au service de l'intérêt général. De par mes différents engagements, j’ai un pied dans le monde de l’entreprise et un autre dans l’associatif, j’espère que cela pourra aussi permettre d’ouvrir quelques portes pour que le projet trouve les soutiens nécessaires à son développement.


Une petite pensée optimiste pour conclure ?


Il y a une phrase de Mark Twain, que je trouve toujours inspirante, "Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait". Face au défi climatique notamment, mais pas que… Une invitation à oser, à ouvrir le champ des possibles ! J’essaie de transmettre cette énergie communicative à mes enfants au quotidien, et je vais aussi essayer de la transmettre à Pierre, pour que Citizens puisse prendre son envol cette année en Normandie !


En savoir plus sur Citizens.

Recevez nos dernières actualités et nouveaux articles, pas de spam.
👇 C'est par ici 👇

©2020 par Citizens

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram